Imprimer
Partager Courriel Facebook Twitter
Poinsettia, © JBM (Gilles Murray)

Pourquoi tant de couleurs chez les végétaux?

Nous baignons dans un monde de couleurs. Elles influencent nos choix et facilitent le repérage et la reconnaissance d’objets. Chez les végétaux, les couleurs sont concentrées à des endroits stratégiques essentiels à la vie.

Attraction « florale »

Streptocarpe, © JBM (Gilles Murray)

Streptocarpe, © JBM (Gilles Murray)

Les fleurs nous séduisent, certes, mais ce n’est pas leur raison d’être. Les plantes entourent leurs organes sexuels de pétales aux couleurs vives et attrayantes. En plus de protéger contre les effets nocifs du soleil, les pigments jouent un rôle actif au niveau de la visibilité de la fleur. Pourquoi vouloir attirer l’attention? La fleur doit être fécondée pour produire ses graines. Pour ce faire, les grains de pollen – petites capsules contenant la semence mâle des plantes à fleurs (les Angiospermes) et des conifères (les Gymnospermes)  – doivent voyager vers d’autres fleurs similaires. Or, trouver un partenaire, quand on a les « pieds » bien enracinés dans le sol, représente un défi de taille.

Pour atteindre son objectif, une fleur doit capter l’attention des animaux et leur offrir une « récompense alimentaire » sous forme de nectar.

Elle les attire grâce au parfum et aux couleurs. Des lignes contrastantes, des points colorés, sont autant de guides que les insectes apprennent à reconnaître. En s’alimentant du nectar, au fond de la corolle, l’animal se couvre de pollen. C’est donc en tant que passager clandestin que le pollen voyage vers d’autres fleurs.

Les fleurs rouges ou orange foncé aux corolles étroites et tubulaires attirent les colibris. Elles sont nombreuses sous les Tropiques, où les colibris sont d’importants pollinisateurs.

Les abeilles préfèrent les fleurs blanches, bleutées ou jaunes aux larges corolles. Leur vision de l’ultraviolet leur permet de voir des éléments invisibles pour nous.

Fruits à disperser

Avant la maturité des graines, les fruits sont souvent verts pour mieux se camoufler. Le changement de couleur qui suit la maturation permet alors au fruit d’être repéré par les animaux frugivores qui disperseront les graines.

Feuilles colorées

Guzmania, © JBM (Gilles Murray)

Guzmania, © JBM (Gilles Murray)

Des feuilles peuvent également prendre des couleurs vives au moment de la floraison, afin de venir en aide aux fleurs de petite taille. C’est le cas du poinsettia et de nombreuses Broméliacées.

La coévolution, c’est-à-dire l’évolution simultanée des fleurs et des pollinisateurs, explique en partie la grande diversité du monde végétal. Si toutes les fleurs étaient pollinisées par le vent, notre environnement serait beaucoup moins coloré.

Marie-France Larochelle, Jardin botanique de Montréal.

2 réponses à Pourquoi tant de couleurs chez les végétaux?

  1. Mayer dit :

    Je ne trouve nulle part dans votre dite un endroit où poser ma question. Quand et comment greffer un citronnier- déjà d’un mètre 80, qui n’a jamais fait de fruits en 6 ans et qui est dans un grand pot? Où obtenir les greffons?

    • Espace pour la vie dit :

      Bonjour,

      Merci pour votre message. Il nous fera plaisir de vous aider, toutefois le service de renseignements est offert exclusivement sur place au Jardin botanique par nos préposés au comptoir de renseignements horticoles. Vous retrouverez sur cette page les horaires d’ouverture et les conseils d’observation de la plante qui nous permettront de mieux vous aider : http://espacepourlavie.ca/comptoir-de-renseignements-horticoles .

      Cordialement,
      L’équipe du blogue